Comment étudier la Médecine ou l’Odontologie en Belgique ?

Face à la difficulté d’accès en deuxième année des études de Santé, de nombreux bacheliers français partent ailleurs pour étudier la médecine et l’odontologie ! La Belgique est l’une des destinations la plus sollicitée pour plusieurs raisons à savoir : La langue française, la proximité et l’accès plus facile aux études de Santé. Cependant, des nouvelles réformes sont attendues dès la prochaine rentrée universitaire 2023/2024. Avant, découvrons ensemble les études médicales en Belgique.

Quelles sont les Universités qui proposent la médecine ?

La Belgique est un pays fédéral qui comprend trois régions administratives. Pour des raisons linguistiques, les candidats français préfèrent s’établir en Fédération Wallonie-Bruxelles, une région francophone. Elle comprend la capitale Bruxelles au centre et la région wallonne au Sud.

Au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on distingue cinq Universités qui proposent les études de médecine :

La majorité des français choisissent l’Université Libre de Bruxelles, suivie de l’Université Catholique de Louvain-La-Neuve puis par l’Université de Liège.

Organisation des études de Médecine en Belgique

Les études de Médecine en Belgique durent entre 9 et 12 ans et abordent plusieurs cycles :

Dès la première année, le passage et la réussite sont soumises à l’obtention de la moyenne 10/20. Cependant, l’entrée en première année de Médecine se fait via un concours classant. Le nombre des places est fixé chaque année par les Universités.

Le concours ?

L’accès aux études de Santé est différent par rapport en France. En Belgique, il n’y pas de sélection à l’issue d’une année d’étude comme le PASS et la LAS, mais plutôt un concours d’accès. Les Universités belges proposent un concours d’accès commun pour les filières Médecine et Odontologie. Il porte le nom de concours d’entrée en médecine et dentisterie.

Des nouvelles réformes seront appliquées dès la prochaine année universitaire 2023/2024. Les Français ainsi que les « non-résidents » belges seront soumis à un quota limitant à 15% maximum le nombre d’admis. Ce quota était fixé à 30% durant les dernières années.

Initialement organisé en 2 fois par an, le concours de 2023 ne sera organisé qu’une seule fois par an. Il aura lieu en présentiel vendredi 25 août 2023 à Brussels Expo (Pl. de Belgique 1, 1020 Bruxelles, Belgique).

Comment participer à ce concours ?

Pour participer à ce concours, le candidat doit s’inscrire sur la plateforme informatique centralisée de l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur).

Pour la rentrée 2023, les inscriptions auront lieu entre le 15 juin et le 15 juillet 2023 inclus depuis ce site : https://concoursmd.be/

Le droit d’inscription à cet examen est fixé à 30 euros. Ces frais ne sont pas remboursables.

Les épreuves ?

Les épreuves sont sous forme de QCM et divisées en deux parties :

Partie 1 – Connaissance et compréhension des matières scientifiques

Partie 2 – Communication et analyse critique de l’information

Les anciens sujets sont disponibles sur ce lien.

Voici un exemple d’un QCM abordé en 2022 (Partie 2 – communication) :

Madame B. offre à son amoureux, pour son anniversaire, une montre avec un bracelet en cuir. Quand il reçoit la montre, l’amoureux est un peu déçu. Il aurait préféré une montre avec bracelet métallique. Madame B. voit la moue dépitée de son amoureux.

Quelle est la meilleure réponse à formuler par ce dernier en termes de communication ?

A. « Je suis un peu déçu… Tu sais bien que je n’aime pas le cuir. »
B. « Je suis un peu déçu… Tu aurais dû savoir que je préfère le métal. »
C. « Je suis un peu déçu… Je ne te l’ai jamais dit mais… Je n’aime pas le cuir. »
D. « Je suis un peu déçu… On avait dit qu’on ne s’offrait pas de cadeau. »

La bonne réponse est C, la personne qui reçoit le cadeau montre à travers cette réponse sa sympathie en partageant la responsabilité de ce mauvais choix de cadeau.

Déposer son équivalence du baccalauréat ?

En parallèle avec les démarches d’inscription pour le concours d’accès, chaque candidat doit demander une équivalence du Baccalauréat auprès du Service des Équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui est le seul compétent en matière d’équivalence de diplôme de fin d’études secondaires. Cette demande d’équivalence doit être introduite avant le 15 juillet de chaque année. Ce délai pourrait être prolongé pour les Français si les résultats du baccalauréat sont communiqués après le 10 juillet.

En cas de réussite au concours d’accès, il est possible de s’inscrire en première année de médecine avec une demande d’équivalence en cours.